Le forum de http://science-de-la-deduction.jimdo.com, consacré à Sherlock Holmes, le plus grand des détectives !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street

Aller en bas 
AuteurMessage
belette2911

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/03/2013
Localisation : 221b - Baker Street

MessageSujet: Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street   Lun 1 Avr - 14:04


Titre : Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street


Scénariste : Brunschwig Luc
Dessinateur : Cecil
Édition : Futuropolis (2006)


Résumé :
4 mai 1891, Sherlock Holmes disparaît en Suisse aux Chutes de Reichenbach, entraînant avec lui dans la mort son plus grand ennemi, le professeur Moriarty.

Quelques jours plus tard, l’appartement du détective au 221 b Baker Street est mis à sac par des hommes de main envoyés par Mycroft Holmes, le propre frère de Sherlock. Mycroft tente ainsi de détruire toutes les preuves de la folie de son frère, qu’il accuse de s’être abandonné à la cocaïne.

Pour lui, la mort de Holmes est le suicide déguisé d’un homme qui ne pouvait se résoudre à voir son cerveau détruit par la drogue.

Malgré les preuves apportées par Mycroft Holmes, le docteur Watson se refuse à croire cette version des faits. Il se lance à travers toute l’Europe dans une incroyable enquête qui va tout lui révéler de l’histoire de Sherlock Holmes et de sa famille.

Chez les parents d’Holmes, le mystère s’épaissit. Watson fait de bien mystérieuses découvertes en fouillant dans la chambre d’enfance de son ami. Quelle influence a bien pu avoir Mycroft Holmes sur son frère Sherlock ? Comment interpréter les propos de Mycroft qui affirme que l’ennemi mortel d’Holmes, le professeur Moriarty, n’a jamais existé ?


Avis :
C'est un coup de coeur ! Il me fut chaudement recommandé par une connaissance et je ne regrette pas de l’avoir écoutée.

Le scénario de Brunschwig est particulièrement original. Les auteurs s'attaquent ici au "grand hiatus", la fameuse période durant laquelle Sherlock Holmes est « censé » avoir disparu brutalement après un ultime affrontement avec son ennemi mortel. En plus, dans ce tome 1, on entrevoit la jeunesse de Holmes, jamais abordée dans le canon, si ce n’est pour nous parler de son frère aîné, si peu, d’ailleurs.

Dans ce récit, nous retrouvons donc notre brave docteur Watson, rentré à Londres, effondré par la disparition de son meilleur ami.

Le jour où il apprend les manoeuvres étranges entreprises par Mycroft, un doute effroyable s'insinue dans son esprit. Je n’en dis pas plus !

Les dessins de Cecil, sobres, entièrement réalisé en aquarelle monochrome bleu/gris, avec des dégradés de bleu, sont assez déroutants au départ. Je ne suis pas du tout habituée à ce style, mais au fur et à mesure de ma lecture, je m’y suis faite, même si j’aurais mieux aimé des couleurs conventionnelles (je pinaille encore une fois).

Malgré tout, je comprends le dessinateur, cela donne un style très victorien, une ambiance particulièrement sombre et elle s'accorde volontiers avec ce que le scénariste nous apprend. J’ai beau ne pas être d’accord avec sa vision des choses, j’ai apprécié le livre et dévoré d’un coup.

La structure du récit, très agréable à lire et particulièrement bien amenée, est tout à fait digne du canon. Holmes est ressemblant à ce qu’il devrait être, grand et mince (même si peu présent dans l’album) et Watson est mince, athlétique, malgré les cheveux blancs. Ils ne l’ont pas dessiné en gros lourdaud, au moins ! Sans oublier la présence de l’agent littéraire de Watson, j’ai nomme : Arthur Conan Doyle...

Pour moi, sans conteste, les instants les plus marquants sont les flashbacks de l'esprit de Watson : beaux et émouvants, tout en restant sobres, eux aussi. Surtout le rêve qu’il fait (ou plutôt un cauchemar) et où il revoit son ami dans la pénombre de sa chambre, s'entretenant avec lui sur un ton de la plaisanterie qui est en fait d'une noirceur toute holmesienne, avec des propos d'une ironie cinglante, presque méchante, qu'il lui adresse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
élyon

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 30
Localisation : France Rouen

MessageSujet: Re: Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street   Mer 3 Avr - 16:21

ha cette BD je l'adore, ainsi que les suivantes mais on a toujours pas de suite!! sa me donne l'impression d'une fic pas fini sur fanfic lol je suis frustré surtout que c'est assez épais comme mystère dans cette BD. tu as des info concernant l'auteur est ce qu'il a abandonné ou est ce qu'il continue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherlockholmes7.jimdo.com/
belette2911

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/03/2013
Localisation : 221b - Baker Street

MessageSujet: Re: Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street   Jeu 4 Avr - 16:22

En principe, ils continuent, mais nous n'avons que 3 bédés jusqu'à présent et il a fallu quatre ans pour que le tome 3 sorte et le diptyque en comptera 9 !

S'ils mettent autant de temps pour la suite, nous serons pensionnée à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
élyon

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 30
Localisation : France Rouen

MessageSujet: Re: Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street   Mer 10 Avr - 19:27

ha c'est clair!! en plus comme je suis pas trop les édditions quoique amazoon m'envois les nouveauté par rapport au livre que j'ai commandé lol je serai morte avant d'avoir lu la suite lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherlockholmes7.jimdo.com/
belette2911

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/03/2013
Localisation : 221b - Baker Street

MessageSujet: Re: Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street   Ven 12 Avr - 18:00

Mais non, mais non, juste pensionnée ! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street   

Revenir en haut Aller en bas
 
Holmes (1854/1891 ?) - Tome 1 : L'Adieu à Baker Street
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S.O.S. Beauté, Tome 1/2
» Ce n'est pas un adieu, juste un au revoir !
» James Clemens - Les Bannis et les Proscrits.
» 84th Academy Awards
» Adieu TF1 Vision, bienvenue à MyTF1 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Ten Bells Pub :: Sherlock Holmes bandes-dessinées-
Sauter vers: