Le forum de http://science-de-la-deduction.jimdo.com, consacré à Sherlock Holmes, le plus grand des détectives !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La scribe - Antonio Garrido

Aller en bas 
AuteurMessage
belette2911

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/03/2013
Localisation : 221b - Baker Street

MessageSujet: La scribe - Antonio Garrido   Lun 1 Avr - 19:04

Titre : La scribe

Auteur : Antonio Garrido
Édition : Presse de la Cité (2009)
Origine : espagnole


Résumé :
Et si une jeune scribe tenait entre ses mains le destin de l'Occident ? Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne. Fille d'un célèbre scribe byzantin, Theresa est apprentie parcheminière.

Contrairement aux jeunes femmes de son âge, dont le rêve est de fonder une famille, elle n'aspire qu'à une chose : vivre parmi les livres. Mais un drame l'oblige à quitter sa ville et à se réfugier dans la cité abbatiale de Fulda.

Là, elle devient la scribe du moine Alcuin d'York, véritable Sherlock Holmes en robe de bure. Alors que Theresa l'assiste dans ses enquêtes, elle découvre que, dans sa fuite, elle a emporté à son insu un précieux parchemin qui pourrait bien sceller l'avenir de la chrétienté...

A travers les aventures de Theresa, jeune femme hors norme et attachante, La Scribe évoque une page décisive du christianisme au Moyen Age. Coups de théâtre, érudition et étonnants personnages fictifs ou réels sont les ingrédients de ce roman historique au rythme trépidant.


Avis :
C'est un roman historique très agréable à lire (mais bon, moi j’adore ce genre là), bien documenté (sans être rébarbatif) sur l'époque à laquelle se déroule les faits (le règne de Charlemagne, roi et pas encore empereur). On améliore sa culture générale sur la fabrication des parchemins, le quotidien des scribes ou des apprentis, ainsi que sur les rouages du clergé. Croyez-moi, ce n’est pas triste !

Theresa est le personnage clé du livre, une héroïne tout feu tout flamme, un peu naïve mais souvent déterminée. Apprentie parcheminière, elle a, grâce à son père, la chance de savoir lire et écrire, un véritable pouvoir pour une femme de cette époque (une hérésie pour certain !)

Dans son aventure parsemée d'embûches, elle rencontre un moine très influent, Alcuin d'York, dont le sens de la déduction terriblement aiguisé fait effectivement penser à Sherlock Holmes (ce n’est pas Holmes, mais pour ses méthodes de déduction, c’est le même principe et pour sa froideur aussi).

A deux, et malgré le fait qu'ils s'entendent comme chien et chat, ils réussiront à éclaircir bien des mystères, dont des morts bien mystérieuses. J’ai appris des choses en lisant ce livre qui coule tout seul. On frissonne dans la neige et on se retrouve en train d’encourager les protagonistes à fuir ou ne pas aller dans cette direction.

Ajoutez à cela des personnages bien campés, bons comme mauvais, voir très mauvais, une pointe d'érotisme (notre jeune héroïne découvre l'amour mais aussi d'autres plaisirs plus voluptueux) et un soupçon de violence propre à cette obscure période.

En bref, c'est un très bon roman que je recommande vivement à tous ceux et celles qui comme moi aiment l'histoire, mais aussi les sentiments. Non, Norah, pas à toi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
 
La scribe - Antonio Garrido
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Ten Bells Pub :: Romans policiers autres que Sherlock Holmes :: Polars historiques-
Sauter vers: