Le forum de http://science-de-la-deduction.jimdo.com, consacré à Sherlock Holmes, le plus grand des détectives !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Les Quatre de Baker Street - Tome 4 : Les orphelins de Londres

Aller en bas 
AuteurMessage
belette2911

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 29/03/2013
Localisation : 221b - Baker Street

MessageSujet: Les Quatre de Baker Street - Tome 4 : Les orphelins de Londres   Jeu 4 Avr - 18:30

Titre : Les Quatre de Baker Street - Tome 4 : Les orphelins de Londres

Scénaristes : Olivier Legrand et Jean-Blaise Djian
Dessinateur : David Etien
Édition : Vents d'Ouest (2012)


Résumé :
Les rues de Londres sont en pleine exaltation. Les journaux font leur choux gras sur la mort de Sherlock Holmes dans les Alpes suisses, alors que le détective se battait avec son ennemi de toujours, Moriarty.

Pour les « quatre » de Baker Street, la peine se heurte aux désillusions. Des tensions apparaissent alors entre les enfants.

Billy souhaite poursuivre l’œuvre de celui qu'il considérait comme son maître en la matière ; tandis que Black Tom préfère reprendre ses anciens larcins auprès de son oncle et de ses voleurs de fils. Tous prennent des chemins différents.

Black Tom est accueilli avec joie par son oncle qui voit l'occasion de réaliser des méfaits plus ambitieux. Charlie est incarcéré dans un pensionnat pour avoir essayé de dérober du pain. Billy, quant à lui, a moins de chance. Il vient de tomber nez à nez avec Bloody Percy, un criminel qu'ils ont aidé à emprisonner et qui vient tout juste de s'évader.

Avec une telle menace, la bande des quatre de Baker Street parviendra t-elle à se réunir une fois de plus ?


Avis :

Les trois premiers tomes étaient montés en puissance de manière crescendo, le suivant étant encore mieux que le précédent, l'apothéose étant le numéro trois au point de vue de son scénario.

Pouvaient-ils faire aussi bien que le troisième ? Ou, du moins, ne pas sombrer, comme d'autres avant eux, dans la médiocrité ?

J'avoue que je les attendais au tournant... Ils ne m'ont pas déçus. Le tome 4 tient la route et je me suis régalée. Pourtant, j'avais eu de la crainte en lisant le résumé qui abordait un hiatus célèbre...

Et oui, Sherlock Holmes n'est plus ! Il a disparu lors d’une ultime confrontation avec le diabolique professeur Moriarty et les journaux annoncent que le célèbre détective aurait trouvé la mort dans les Chutes de Reichenbach…

Nos trois francs-tireurs de Baker Street sont en plein désarroi : leur pygmalion, Sherlock Holmes, est mort. Le plus atteint est Billy Fletcher qui considérait le détective un peu comme un père de substitution. Ce drame crée des tensions entre eux, au point qu'ils se séparent après une bagarre.

Catastrophe, le trio vole en éclats : Billy, Black Tom et Charlie (accompagnée de son fidèle matou) vont suivre chacun un chemin séparé qui va les mener très vite dans de terribles ennuis.

Le salopard de Bloody Percy, incarcéré, va jouer les filles de l'air, bien décidé à retrouver ces maudits gamins qui l'ont fait arrêter... Et nos trois compères qui se sont séparés ! Suspense...

Les deux scénaristes ont eu mille fois raison de farfouiller dans les nombreux flous littéraires qui parsèment l'œuvre de Conan Doyle.

Tout en reprenant la référence canonique des Francs-Tireurs de Baker Street et en changeant les noms des personnages, ils nous en ont inventé trois bien sympathiques et ils ont l'art de nous conter les aventures de ces gamins aussi débrouillards qu'attachants.

Nous avions déjà suivi avec eux, dans les tomes précédents, un enlèvement, une série de meurtres et une mission d'infiltration. Pas mal pour des gamins des rues. Ici, nos trois détectives en herbe sont confrontés à la dure réalité de la vie.

Bon, déjà que l'époque victorienne n'est pas tendre avec les enfants... et les auteurs vont nous en faire découvrir un autre pan avec les larcins qu'il faut commettre pour vivre, la haine viscérale entre Anglais et Irlandais, les "pensionnats" pour jeunes filles, où elles sont exploitées et moins bien considérées que du crottin de cheval écrasé dans la rue.

En tout cas, je tire mon chapeau au dessinateur qui nous retranscrit, d'une manière formidable, l'époque.

Le trait du dessin est toujours aussi pointilleux et les planches de l'album sont, une fois de plus, superbes. Pas de surcharge, un trait clair et de belles couleurs. Des décors aux personnages, rien n'est laissé au hasard.

Quand au scénar, c'est une véritable réussite et je ne me suis pas ennuyée une seule minute.

Il y a du rythme, il est soutenu, l'humour est toujours présent et le fait de suivre les trois - pardon - les quatre parcours de nos amis est un régal. Même le chat Watson a ses cases rien que pour lui.

Avec Percy sur les traces de Billy, Charlie dans son pensionnat, plus les flics sur les talons du "satané noiraud d'Irlandais", pas moyen de s'embêter.

Comment vont-ils s'en sortir ? Les trois amis se remettront-ils ensemble ? Non, pas de spoiler, je resterai muette.

Lisez-le, vous le saurez. Et pas besoin d'être un aficionado du détective de Baker Street pour lire ces bédés. Elles sont pour tout le monde.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-cannibal-lecteur.jimdo.com/
 
Les Quatre de Baker Street - Tome 4 : Les orphelins de Londres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Street Pilot 2720
» S.O.S. Beauté, Tome 1/2
» Mise à Jour du Street Pilot C310
» OPEN STREET MAP : Conversion directe pour GPS GARMIN
» Cherche utilisateur de +Street

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Ten Bells Pub :: Sherlock Holmes bandes-dessinées-
Sauter vers: